Pas seulement les sols: Cotto d'Este et l'espace architectural

Dans les œuvres architecturales comme dans la sculpture, l'espace se développe de façon tridimensionnelle. Dans les deux cas, pour observer l'œuvre dans son intégralité, il est nécessaire que l'observateur change plusieurs fois de point de vue.

L'impossibilité d'avoir une vision simultanée de tout un édifice, de son intérieur et son extérieur, fait appel à la mémoire de l'observateur, qui « reconstruit » dans sa tête les différents aspects perçus.

Le rapport entre l'intérieur et l'extérieur et entre les surfaces bidimensionnelles et tridimensionnelles, devient ainsi les outils pour comprendre l'œuvre dans son ensemble.

Dans cette vision constructive, la possibilité d'utiliser des matériaux céramiques aussi bien dans les intérieurs qu'au niveau structurel, tant pour les revêtements et les surfaces planes que pour les volumes, se prête à différentes utilisations de conception.

VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Suivez-nous sur les médias sociaux

facebook twitter/cottodeste instagram/cottodeste pinterest/cottodeste youtube/cottodeste linkedin/cottodeste

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

S'il vous plaît noter que sur ce site sont utilisés "cookies de session" pour améliorer l'Internet, mais aussi "l'analyse des cookies" pour générer des statistiques et des «cookies tiers». Vous pouvez obtenir plus de détails et de bloquer l'utilisation de tout ou partie des cookies, l'affichage des informations étendues Cliquez ici
Si vous continuez avec la navigation sur ce site, il est implicite que vous exprimez votre consentement à l'utilisation de ces cookies.